Visa pour le Cambodge

Visa Cambodge

Le Cambodge a tout. Des îles parfaites comme des cartes postales, des jungles dignes de Tarzan et des temples anciens, à sa riche culture et à sa population chaleureuse. Les temples d’Angkor sont souvent la première chose qui vient à l’esprit quand on pense au Cambodge. Bien sûr, l’impressionnante collection de monuments anciens est un must dans les itinéraires, mais il y a encore beaucoup d’autres choses à découvrir lors d’un voyage dans ce fascinant pays d’Asie du Sud-Est.

Si vous souhaitez déguster de délicieux plats locaux fraîchement préparés, vous détendre sur des îles tropicales ou rencontrer des habitants accueillants, le Royaume des Merveilles est fait pour vous.

Mais avant toute chose, avant de partir, il faut d’abord obtenir son visa pour le Cambodge.

Cambodge visa

Qu’est-ce que le visa électronique pour le Cambodge ?

Le visa électronique pour le Cambodge est un document délivré par le gouvernement cambodgien que vous recevrez par courrier électronique et qui permet à tout citoyen de l’un des pays éligibles, muni d’un passeport valable pendant au moins six mois à compter de la date prévue d’entrée au Cambodge, de demander en ligne un visa électronique pour le Cambodge à des fins touristiques ou commerciales.

 

Parmi les plus incontournables au Cambodge, ne ratez pas le parc archéologique d’Angkor

Aucun voyage au Cambodge n’est complet sans une escale au parc archéologique d’Angkor. Ce vaste site du patrimoine mondial de l’UNESCO est parsemé de centaines de temples anciens, de structures religieuses et de reliques en ruine datant de l’Empire khmer. Angkor Vat, le Bayon et Ta Prohm sont les principales attractions, avec des dizaines de milliers de touristes qui y affluent chaque jour.

Cependant, leur attrait s’accompagne d’un inconvénient, le tourisme de masse. Ces trois sites sont surpeuplés, au point d’être parfois insupportables en haute saison. Toutefois, une simple modification de votre itinéraire peut faciliter les choses. Par exemple, le parcours typique commence au lever du soleil à Angkor Vat, vous invite à explorer durant quelques heures avant de passer au Bayon puis au Ta Prohm. Faites les choses un peu différemment et vous pourrez peut-être trouver un moment de tranquillité.

angkor-2226036_1280

 

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une fraction des temples que l’on trouve sur ce site exceptionnel. Banteay Srei est niché dans la campagne cambodgienne vierge à environ 25 km du trio principal. Cet étonnant temple du 10e siècle est construit en grès rouge, gravé de centaines de sculptures ornementales. Roluos, à environ 15 km d’Angkor, est un petit ensemble de temples du 9e siècle – Bakong, Lolei, Preah Ko et le petit Prasat Prei Monti – que les visiteurs ont à peu près pour eux.

Si vous avez un peu plus de temps, une excursion d’une journée à Koh Ker, une ville isolée située à environ 120 km de Siem Reap, en vaut la peine. La région abrite plusieurs petits temples et sites religieux ouverts au public. L’attraction principale est le Prasat Thom, qui ressemble à une pyramide et dont le sommet offre une vue imprenable sur la jungle et la campagne environnantes. En dehors d’une poignée d’habitants, vous pouvez vous attendre à avoir ce site pour vous tout seul.

 

Découvrez le vrai Cambodge

Le Cambodge rural est le vrai Cambodge. C’est dans les campagnes du Royaume que les visiteurs rencontreront l’hospitalité chaleureuse qui fait la réputation des Cambodgiens, des paysages naturels époustouflants et un rythme de vie plus lent.

Heureusement, il est facile de s’échapper de la ville, les paysages ruraux représentant plus de 85 % du Cambodge. Si vous passez quelques jours à Phnom Penh, rendez-vous à Koh Dach (également connue sous le nom d'”île de la soie”). Cette petite île est située au milieu du Mékong et, bien qu’elle se trouve à environ 40 minutes de la capitale, on a l’impression d’être à des millions de kilomètres. Ici, le temps semble s’être arrêté, l’agriculture et le tissage de la soie étant les principales sources de revenus. Louez une bicyclette et parcourez les villages traditionnels, en vous arrêtant pour déguster une noix de coco rafraîchissante en chemin.

cambodia-439_1280

Si vous êtes à Siem Reap, l’organisation allemande de développement GIZ a récemment lancé sa campagne “Siem Reap Beyond the Temples”. L’objectif est d’encourager les visiteurs à prolonger leur séjour à Siem Reap et à explorer la collection croissante de projets communautaires de la province. Un site web et une carte ont été créés pour présenter la grande variété d’activités disponibles, allant de la dégustation de la nourriture locale à la rencontre des artisans derrière l’artisanat traditionnel, en passant par la nuit en famille d’accueil et la participation à la vie du village.

Kampot et Kep sont également de bonnes bases pour voir quelque chose d’un peu différent. Les deux villes endormies sont entourées d’une campagne époustouflante qui comprend des rizières, des fermes de poivriers – Kampot est célèbre pour son poivre – et des champs de sel.

N’hésitez pas à en apprendre plus sur  le tourisme au Cambodge