Bologne et l’Émilie Romagne

RitaMichelon / Pixabay

Capitale de l’Émilie Romagne, prospère et chargée d’histoire, Bologne séduira les amateurs d’art tout autant que les gastronomes … une ville à ne pas rater !

Poursuivez votre chemin en Emilie Romagne, vers Ferrare, Modène et Parme, ne serait-ce qu’à la rencontre des “stars” de la gastronomie italienne qu’elle a vu naître : le parmesan, le jambon de Parme et la mortadelle, les tortellini, ainsi que des vins, le lambrusco, le sangiovese et l’albana …

Bologne la Dotte

Siège de la plus vieille université d’Europe, Bologne a conservé une forte tradition universitaire et en tire son surnom de “savante” : c’est ici qu’Umberto Eco, auteur du Nom de la Rose et du Pendule de Foucault, a créé sa fameuse chaire de sémiotique.

 

Bologne la Grassa

La richesse gastronomique de la ville lui a donné son 2ème surnom, la “grasse”. La réputation du délicieux ragu alla bolognese a d’ailleurs fait le tour du monde…  Rendez-vous dans les nombreuses osterie, à mi-chemin entre restaurant et bar à vin, pour déguster bon marché vins du terroir, sandwiches et cuisine simple.

 

Bologne la Rossa

La couleur des édifices en brique et sa tradition politique ont donné à la ville ce surnom de “rouge”.
Ville médiévale préservée, Bologne offre au promeneur 40 km d’arcades qui le protègeront du soleil. Son centre historique regorge de richesses à découvrir …

À voir à Bologne:

  • La Piazza Maggiore et les nombreux monuments qui s’y trouvent, dont La Basilique de San Petronio, plus grande église de la ville et cinquième au monde
  • La Piazza Del Nettuno voisine
  • Le Palazzo d’Accursio (ou Palazzo Communale)
  • La Fontaine de Neptune