Visitez Florence et la Toscane

Le centre de Florence, inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 1982, recèle tant de merveilles architecturales et muséales que Stendhal a cru y mourir d’émotion esthétique, initiant ainsi “le syndrome de Stendhal” !

La place du Dôme abrite trois édifices majeurs : l’élégante Santa Maria del Fiore (Duomo), le campanile de Giotto et le baptistère de Saint-Jean.

La Galerie des offices, musée le plus ancien de l’Europe moderne, dévoile à ses visiteurs pléthore de chefs-d’oeuvre : L’Annonciation de Léonard de Vinci, Le Printemps et La Naissance de Vénus de Botticelli, La Sainte Famille de Michel-Ange

djedj / Pixabay

Florence et la Cène

La ville de Florence abrite plusieurs couvents religieux dont les réfectoires renferment de magnifiques trésors de la peinture, notamment des illustrations de la Cène.
Cet épisode, issu de la Bible, raconte le dernier repas de Jésus avec les 12 apôtres.

Ces bâtiments ont ouvert au public après la suppression des ordres monastiques au XIXe siècle.
Votre visite commencera au couvent dominicain San Marco, situé à deux pas de la galerie de l’Académie.
Parmi les splendides fresques que vous pouvez apercevoir dans ces lieux, le petit réfectoire conserve la fresque de Domenico Ghirlandaio exécutée vers 1482.
Les personnages sont habillés en costume du XVe siècle, donnant ainsi un témoignage du style de l’époque.

En descendant la via Cavour, tournez à droite via 27 Aprile et arrêtez vous devant l’ancien couvent bénédictin de Santa Apollonia pour admirer la célèbre fresque d’Andrea del Castagno, oeuvre réalisée vers 1447-1450.
Votre visite se poursuit via Faenza au conservatoire de Foligno. Continuez sur la via 27 Aprile jusqu’à la piazza dell’Indipendenza, tournez à gauche, continuez sur la via Nazionale et tournez à gauche à la via Faenza. Arrêtez vous au n°42 et entrez dans le conservatoire de Foligno pour admirer la fresque du Pérugin, exécutée vers 1495.
Il est désormais temps de vous mettre à table !

 

Florence et la mode

Florence est l’une des capitales de la mode italienne avec Milan et Turin. La ville accueille de nombreuses boutiques de luxe et musées de mode.
Rendez vous à la galerie du Costume au Palazzo Pitti, sur la piazza Pitti.
Ce musée florentin, situé à quelques minutes des jardins de Boboli, fut le premier consacré à l’histoire et la conservation du costume. Il conserve plus de 6 000 pièces allant du vêtement antique au plus moderne, en passant par les costumes de théâtre ou de cinéma.

La visite se poursuit sur l’autre rive de Florence : descendez la piazza Pitti, puis la via de Guicciardini. Traversez l’Arno par le célèbre Ponte Vecchio. Ce pont, qui est le plus ancien de Florence, accueille les boutiques d’illustres joailliers et orfèvres, l’occasion d’acheter un bijou unique !
Continuez sur la via Por Santa Maria, puis la via Calimala. Sur votre droite domine le monumental Palais de la Seigneurie. Tournez à gauche sur la via Porta Rossa. La via Tornabuoni vous fait face. Arrêtez vous devant le n° 2 afin de découvrir le musée d’un des plus grands créateurs florentins de chaussures : le musée Salvatore Ferragamo.
Terminez votre visite par un peu de shopping dans la via Tornabuoni. La rue offre un large panel des grandes marques de la mode : Prada, Max Mara, Armani, ainsi Gucci et Ferragamo. De quoi ramener de superbes souvenirs de Florence…

Couleur / Pixabay

Florence vue d’en haut

Florence est située sur l’une des vallées de l’Arno. La ville est entourée par de hautes collines qui offrent un point de vue exceptionnel sur les monuments et les paysages environnants (vignes, oliviers, prairies, etc.)
Sur la rive gauche de l’Arno, débutez votre escapade à la piazzale Michelangelo, point stratégique qui offre un panorama remarquable sur Florence.
Admirez le dôme de la cathédrale réalisé par Brunelleschi, le campanile de Giotto, les collines des communes de Fiesole et Settignano et les méandres de l’Arno.
Au centre de cette place est érigée une copie de la célèbre statue de Michel Ange : le David.

Un autre point de vue exceptionnel vous attend au fort du Belvédère. Descendez la viale G. Poggi et empruntez la via di Belvedere. Appelée également forteresse du Belvedere, ce fort construit à la fin du XVIe siècle offre une vue également imprenable sur la ville et la cathédrale, ainsi que sur le palais Pitti et les jardins de Boboli, situés à quelques pas.